Témoignages

Arnaud Miege (promo 99).

« J’ai effectue mes projets de 1ere et 2eme annee au LTDS en 1997-98, et c’est la ou j’ai utilise MATLAB pour la premiere fois. Je travaille maintenant pour la societe MathWorks, qui produit MATLAB, c’est vous dire si j’en garde un bon souvenir! C’est aussi le LTDS qui m’a confirme dans ma vocation d’ingenieur en mecanique et m’a soutenu (via Mr Jezequel) lorsque j’ai effectue ma these sur le controle actif anti-roulis d’une vehicle articule experimental a l’Universite de Cambridge. »

Emmanuel Estragnat

« Au cours de la journée d’accueil de ma rentrée 1999 en 3A , Jean-Michel Martin m’a proposé une destination et un sujet insolite : aller étudier le polissage mécano-chimique du silicium en Alaska dans l’équipe de Hong Liang. Je lui ai dit banco ! Et me voilà parti le 2 avril 2000, direction Fairbanks. Après 36 heures de vols, 3 escales, quelques bières et pas beaucoup d’heure de sommeil, j’arrivai au cœur de l’Alaska dans cette ville de pionnier, au départ de la Dalton Highway et siège de l’UAF – University of Alaska Fairbanks. En cette fin d’hiver, je me suis principalement concentré sur mes recherches axées sur la compréhension des mécanismes en jeu dans le processus de polissage mécano-chimique du silicium et du processus de nettoyage des wafers après le polissage. Ces études  m’ont permis de trouver, pour les faibles rugosités, une corrélation entre les courbes de dissolution du silicium et le taux d’enlèvement de matière (Removal Rate) et d’imaginer une première théorie de friction mixte EHL et BL pour les mousses servant au nettoyage . Une fois ces expériences réalisées, j’en ai profité pour aller découvrir la campagne environnante peuplée de grizzly, de baleine, de glaciers géants, de sommet enneigés et de quelques moustiques furtifs ; ce en prenant des moyens de locomotions variés : canoë, kayak de mer, voiture, bateau ou encore quad tracté par des chiens de traineau. Après les heures passées au labo,  la transition fut saisissante. En bref, une expérience inoubliable ! Encore merci à Jean-Michel et Hong de l’avoir rendue possible. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *